Suite à un bug, Adblock considère les images des blog blogger comme des publicités.
Merci de désactiver Adblock afin de pouvoir profiter pleinement du blog.

2 mars 2018

La disparue de la cabine n°10 - Ruth Ware





Titre : La disparue de la cabine n°10
Auteur : Ruth Ware
Éditeur : Fleuve éditions
Genre : Thriller
Date de publication : 11 janvier 2018
Nombre de pages : 432
Prix : 20€








Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. 
Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d'une meilleure occasion de s'éloigner au plus vite de la capitale anglaise. 
D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l' Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau. 
Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord. 
Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l'équipage ne manque à l'appel. L' Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était. 
Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d'un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...


Le résumé m'a un peu fait penser à "Mort sur le Nil" d'Agatha Christie. Du coup, j'étais assez curieuse de découvrir cette histoire.

Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, part en croisière grand luxe afin de tester le tout nouveau Yatch. Alors que l'embarquement s'est passé à merveille, la croisière vire au cauchemar pour Laura. Après qu'elle est trop bue, elle est réveillée en pleine nuit par un cri et puis elle entend un plouf. Elle est persuadée que l'occupante de cabine voisine quelle a aperçu plus tôt dans la soirée, a été jeté par dessus-bord. Mais voilà, quand elle parle de ce qu'elle a entendu et vu, on lui affirme que la cabine à côté de la sienne n'a jamais été occupée et qu'aucun passager manque à l'appel. 
Et t-elle l'unique témoin d'un meurtre ou a t-elle eu des hallucinations dû au mélange alcool/médicaments qu'elle a 
pris ?

Je ressors de ma lecture avec un avis mitigé. Dans "La disparue de la cabine n°10", nous nous retrouvons dans une atmosphère de huis clos assez pesant avec une intrigue très intéressante. L'autrice a réussi à plusieurs reprises à m'amener sur des fausses pistes pour mieux me surprendre ensuite.

Si j'ai beaucoup aimé l'intrigue, j'ai eu du mal avec le rythme qui tombe vraiment à plat vers la moitié du livre. Le début du roman est très intéressant avec la découverte de notre héroïne et de la croisière ainsi que la fin où nous avons toute l'action et la résolution de ce mystère, mais vers le milieu de l'histoire nous retrouvons des longueurs avec des passages où il ne se passe rien. Du coup, par moment, je me suis ennuyé pendant ma lecture qui ne m'a pas du tout tenu en haleine.

Niveau personnages, j'ai trouvé les différents passagers que nous rencontrons assez caricaturaux. Et le personnage principal, Laura ne m'a pas été vraiment sympathique. Je ne me suis pas attaché  à elle et j'ai eu énormément du mal avec ses différents choix et surtout celui de calmer son angoisse en buvant de l'alcool.

En bref, une lecture assez mitigée. Un thriller qui ne m'a pas tenu en haleine malgré son intrigue très intéressante. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire