3 oct. 2022

C'est lundi 3 octobre 2022, que lisez-vous ?


Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi :

  1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j'ai lu :
  • La nuit est le moment de la journée, tome 1 : pour tuer d'Amandine Lerat (Mon avis : ICI)
  • Dad, tome 2 : secrets de famille de Nob
  • Léonie de Marlène Charine
  • L'atelier des sorciers, tome 2 de Kamome Shirahama (Mon avis : ICI)


Ma lecture en cours :

Comme une image de Magalie Collet 
(à paraître le 6 octobre 2022 aux éditions Taurnada)


Lalie a 9 ans, un teint de pêche et des joues roses. Elle a aussi deux frères et des chatons, une belle-mère et deux maisons. C'est une enfant intelligente et vive, une grande soeur attentionnée et une amie fidèle. C'est la petite fille que chacun aimerait avoir. D'ailleurs, tout le monde aime Lalie. Tout le monde doit aimer Lalie. C'est une évidence. Il le faut.




Mes prochaines lectures :

 

Et vous ? Que lisez-vous ?


2 oct. 2022

In my mailbox (du 26 septembre au 2 octobre 2022)



Bonjour tous le monde !
Je vous retrouve pour un nouvel "In my mailbox". Cet article me permet de vous présenter mes dernières réceptions ainsi que mes derniers achats livresques.

Sous le masque de l'Arlequin d'Alex Saeba


L’Arlequin est un fantôme, un tueur à gages capable d’échapper à tous les radars. Il est pour le directeur du FBI le mieux placé pour protéger une petite fille innocente de l’organisation criminelle qui la recherche.
Mais comment convaincre ce renégat de travailler pour le gouvernement ? L’argent sera-t-il un argument suffisant ? Le mercenaire sera-t-il touché par le destin de cette orpheline ? Sera-t-il sensible à la grâce présidentielle qu’il lui offre en échange ?
Patrick Isaac l’espère de tout cœur, car sans l’aide de cet homme la vie de la jeune Elora ne tiendra qu’à un fil… celui qui la conduira indemne au procès contre le meurtrier de ses parents…


La rose des Carcasses de Wilhelmina Wilder (éditions Librinova)


Angleterre, XIXe siècle. Adrian Meredyth est un artiste très en vue de Londres. Toujours suivi par son fidèle valet, il va de mécène en mécène en évitant soigneusement la vie mondaine qu’il abhorre. Malgré tout, il ne peut échapper aux réceptions raffinées de son bienfaiteur du moment, Lord Pelham. Mais alors qu’il y assiste à contrecœur, son hôte est assassiné et exposé dans une mise en scène macabre. Le meurtrier semble doté de capacités extraordinaires, et son identité risquerait de faire surgir les ombres de jadis…

Une nuit, dix ans plus tôt, a bouleversé la vie de l’orphelin crasseux qu’Adrian était alors. Cette nuit qui a fait de lui un aristocrate exaucé, non seulement par le talent, mais également par un véritable démon à la langue bien pendue. Le discret valet qui l’accompagne partout n’est autre que Melmoth, l’un des seigneurs de l’Enfer, à qui il a abandonné son âme en échange de sa servitude. L’artiste décide de mettre à profit cet incroyable pacte pour traquer l’assassin, quitte à déraciner un passé tragique.

Une lueur dans la nuit de Stacy Willingham  (Talent éditions)

Au fin fond de la Louisiane, les monstres ne se cachent pas dans les bois. Ce ne sont pas des ombres dans les arbres ou des créatures invisibles tapies dans des recoins sombres. Dans la chaleur moite et écrasante d’une nature sauvage, les monstres se cachent à la vue de tous.
 
La vie de Chloe Davis a basculé l’été de ses douze ans, quand six jeunes filles ont disparu au sein de sa petite communauté. Le tueur en série est arrêté et mis en prison tandis que le reste de sa famille doit essayer de vivre avec cette culpabilité. Car le tueur n’est autre que son propre père, et c’est Chloe qui en a découvert la preuve.
 
Vingt ans plus tard, alors que son père purge encore sa peine après avoir avoué les meurtres, Chloe est installée comme psychologue à Bâton-Rouge et essaye de mener une vie adulte équilibrée. Quand une autre jeune fille de quinze ans vient à disparaître dans des circonstances similaires, les souvenirs torturés de cet été fatal remontent à la surface.
 
Marquée par les traumatismes de son adolescence au point de tomber dans la paranoïa, sa parole est sans cesse remise en cause. Pour Chloe, le chemin pour arriver à la vérité sera brumeux et sinueux comme un bras de marécage plongé dans l’obscurité oppressante de la Louisiane. Elle devra arpenter un chemin parsemé de pièges et de faux-semblants dans une atmosphère alourdie par une tension psychologique omniprésente afin de découvrir, encore une fois, la vérité.



Et vous ? Qu'avez-vous reçu ou acheté ?

30 sept. 2022

La nuit est le meilleur moment de la journée, tome 1 : Pour tuer - Amandine Lerat





Titre : Pour tuer
Saga : La nuit est le meilleur moment pour tuer (tome 1)
Auteur : Amandine Lerat
Genre : Policier
Date de publication : 6 avril 2021
Nombre de pages : 412
Prix : 16.90€ (Papier) - 3.99€ (eBook)







« Si vous vous attendez à lire un polar classique, vous risquez d'être surpris. Ici, vous ne résoudrez pas une mais plusieurs enquêtes policières, en suivant le quotidien mouvementé de l'enquêteur Charlie Myers. Des skieurs retrouvés empoisonnés sur des télésièges, un septuagénaire étranglé, des médecins qui tombent comme des mouches. Imaginez ces crimes comme la toile de fond d'une histoire plus personnelle, d'un passé douloureux et de secrets inavouables. Car bien que Charlie apparaisse comme un policier lambda, il mène une double vie qu'il ne peut voir démasquée sous aucun prétexte, au risque de perdre les deux.» 

Avertissement : Ce livre comporte des scènes susceptibles de heurter la sensibilité de certains lecteurs et n'est en aucun cas destiné à un jeune public.



J'ai lu ce roman en tant que jurée pour le prix des auteurs inconnus.

C'est un roman vraiment atypique par sa construction. D'un côté, nous suivons les différentes enquêtes menées par le duo Charlie/Maxim tandis que de l'autre, on se concentre sur la vie personnelle des personnages et plus particulièrement sur la double vie de Charlie.

Charlie est enquêteur au sein de la police de Salt Lake City. C'est un policier très impliqué dans son métier qui semble avoir une vie tout à fait banale et routinière entre son travail, le ski en solo quand les pistes sont ouvertes, les repas chez ses parents et ses sorties avec Maxim...
Mais une fois seul, Charlie enfile une tout autre casquette qu'il a tout intérêt à maintenir caché au risque de tout perdre. J'ai trouvé ce personnage vraiment très intéressant à suivre au niveau psychologique. Avec lui, nous découvrons l'impact que peut avoir les traumatismes de l'enfance une fois adulte.

Le ski est une passion comme une autre, c'est l'une des miennes. Habituellement, je skie tous les samedis, et aujourd'hui nous sommes samedi. Malheureusement, voilà déjà deux semaines que je ne peux plus respecter mon agenda de passionné. Pourquoi ? Un petit malin s'amuse à tuer des vacanciers pendant les nuits qui précèdent ce jour sacré. Ce mec bousille mes week-ends.

J'ai également beaucoup aimé le personnage de Maxim qui est très attachante. Elle est la coéquipière de Charlie et elle a une relation quasi-fusionnelle avec lui ce qui alimente beaucoup de rumeurs. C'est une excellente enquêtrice qui aime son travail et qui peut se montrer d'une loyauté sans faille.

J'ai beaucoup aimé suivre nos deux personnages principaux. J'ai vraiment beaucoup aimé découvrir la double vie de Charlie et découvrir petit à petit son côté sombre, ses secrets et son lourd passé.

Par contre, en parallèle, nous suivons les différentes enquêtes menées par notre duo. Et j'ai trouvé ces enquêtes vraiment courtes et beaucoup trop rapides. Du coup, ça manque de suspense et fait que le rythme est, dans l'ensemble, assez inégal.

Personne ne peut revenir en arrière, Charlie. Nous devons apprendre à vivre avec nos blessures. Elles font partie de nous et de ce que nous devenons. En avoir honte, c’est leur donner raison.

Avec ce roman, je découvre la plume d'Amandine Lerat qui est fluide, dynamique avec une pointe d'humour que j'ai apprécié. L'ensemble est très agréable à lire et l'autrice aborde de très nombreux sujets au travers de ce premier tome : l'homosexualité, l'amour, l'amitié, la peur, la vengeance ainsi que les traumatismes de l'enfance et leurs conséquences.

En bref, un bon premier tome assez atypique qui m'a dans l'ensemble séduite. Je lirai très certainement le tome 2.