Suite à un bug, Adblock considère les images des blog blogger comme des publicités.
Merci de désactiver Adblock afin de pouvoir profiter pleinement du blog.

19 févr. 2018

C'est lundi 19 février 2018, que lisez-vous?




Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2.Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3.Que vais-je lire ensuite ?

 




Depuis quelque temps, Morgane King a la poisse. Après s'être vue abandonnée juste avant son mariage, la voilà kidnappée. Elle espérait qu'enfin la chance avait tourné après sa fuite, mais elle se fait attaquer par des bêtes sauvages. En quittant l'hôpital, elle se retrouve sous protection « rapprochée » dans un lotissement trop beau pour être vrai : la résidence Sérénité. Elle rencontre Ethan, son garde du corps attitré, tout droit sorti de ses fantasmes inavoués et Léo, un jeune garçon turbulent qui semble lié de très près au bel Ethan. Morgane découvrira très vite que les conséquences de ses blessures changeront sa vie d'une manière qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.







Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. 



 


Et vous ? Que lisez-vous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire