19 mai 2017

Diabolic - S.J Kincaid





Titre : Diabolic
Auteur : S.J Kincaid
Éditeur : Bayard
Genre : Science-fiction, Dystopie, Young-Adult
Année de sortie : 2017
Nombre de pages : 581
Prix : 17.90€







Résumé :

"Avez-vous déjà observé un tigre ?
Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature.
Pourtant lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne."

Un DIABOLIC n'est pas un humain.

Un DIABOLIC est programmé pour être fidèle envers une seule personne.

Un DIABOLIC n'existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres.



Mon avis :


Une couverture magnifique et un résumé assez énigmatique, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de découvrir cette histoire.

Dès les premières pages, on suit Némésis, une diabolic. Comme tous les Diabolics de l'Empire, elle a été conçue artificiellement et a été programmée chimiquement pour n'être attachée qu'à une seule et unique personne : la jeune Sidonia, fille de sénateur, qu'elle protégera envers et contre tous. Alors lorsque Sidonia est convoquée à la cour par l'Empereur, qui voit d'un très mauvais œil les idées révolutionnaires du père de la jeune fille, Némésis prend sa place. Elle devra jouer son rôle à la perfection et se faire passer pour Sidonia sans se faire démasquer. Il en va de la survie de sa protégée qui serait sinon accusée de hautes trahisons et exécutée...

Le début a été un peu compliqué pour moi, car je l'ai trouvé un peu long. Mais ce début sert à poser le décor et je dois dire que l'autrice nous plonge dans un univers très riche et assez complexe. L'histoire se passe dans une galaxie lointaine avec une société complètement différente de la nôtre. Une galaxie remplie de planètes telluriques pour les plus pauvres et de stations spatiales grandes comme des villes pour la grandiloquie. Le « gouvernement » en place est très pieux, et leur technologie est élevée. Malheureusement, toute science est interdite, au profit de la religion hélionique, ce qui fait que tous les vaisseaux et autres habitations sont vieilles et tombent en miettes.

Bien que l'on retrouve dans ce roman un peu tous les ingrédients des dystopies : héroïne, histoire d'amour, dictature, complots ; on se retrouve ici avec un roman bien complet qui prend le temps de mettre en place son univers et qui reste vraiment très original.

Némésis est un personnage très attachant. C'est elle la narratrice et on découvre cette histoire au travers de ses yeux. Avec cette héroïne, il va être question d'acceptation de soi, d'estime de soi, mais aussi et surtout de sa capacité à éprouver de l'humanité au fil des pages… J'ai beaucoup aimé suivre Némésis au fil des pages et la voir évoluer petit à petit.

Malgré un début un peu difficile, l'autrice a réussit à me captiver avec cette histoire, à me surprendre par moment et à me tenir en haleine jusqu'à la fin. Après la dernière page, j'ai été assez dérouté de trouver un « To be continued … ». Ce premier tome peut se suffire à lui-même car l'histoire est menée à son terme et ne se termine pas sur un cliffhanger. Du coup, je suis assez curieuse de découvrir ce que l'autrice nous réserve pour la suite.

En bref, un très bon roman. Pour une dystopie, je l'ai trouvé très original avec un univers très riche, assez complexe et une héroïne attachante. A découvrir...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire