27 nov. 2022

In my mailbox (du 14 au 26 novembre 2022)



Bonjour tous le monde !
Je vous retrouve pour un nouvel "In my mailbox". Cet article me permet de vous présenter mes dernières réceptions ainsi que mes derniers achats livresques.

InTemporelle: La légende du fond des temps de S-P Decroix (Editions Books on demand)

Adalmar est un Royaume prospère où différents peuples - Elfes, Nains, Sorciers, Druides, Hommes - vivent en paix depuis la Guerre Jamais Oubliée. La vie s'écoule au fil des saisons quand une nuit, surgissant de nulle part, des cavaliers vêtus de noir attaquent un petit village. L'horreur, alors, se déchaîne. Sur place pour affaires, Sokorie, une aventurière reconnue pour ses exploits, parvient à sauver une fillette. Ainsi, elle la prend sous son aile, et, avec son amie Rafiqa, elle la conduit auprès d'une Dryade qui vit dans un étrange palais au cœur de la Forêt d'Orielle. Car c'est elle qui doit révéler son destin à l'enfant. Mais Sokorie et ses amies se rendent vite compte qu'un terrible mal ronge peu à peu le Royaume. Pour vaincre le Sombre Sorcier et sauver leur monde, elles devront entreprendre un périlleux voyage sur les chemins d'Adalmar. Bien plus que de retrouver trois Objets Sacrés pour leur mission, il leur faudra aussi se souvenir que, parfois, il est des Légendes qui n'en sont pas... Le roman inspiré du conte : "La Princesse du Fond des Temps".


SenS de David Marie (Editions Books on demand)


Un adolescent sort du coma trois ans après une chute violente et recouvre ses facultés avec une rapidité déjouant les pronostics et les connaissances des médecins. Une vingtaine d'années plus tard, un enfant atteint d'autisme guérit subitement de manière inexplicable tandis qu'une agent de crèche, a priori sans histoire, est retrouvée morte. Y a-t-il un lien entre ces différents évènements et quelles sont ces personnes qui semblent s'y intéresser de près ? Le lieutenant Marc Langard est chargé de l'enquête. Ses investigations vont l'amener à s'interroger sur le caractère isolé de l'homicide et à entrapercevoir l'existence de faits et personnes hors normes.


Et vous ? Qu'avez-vous reçu ou acheté ?

23 nov. 2022

Signatures - Tom Clearlake





Titre : Signatures
Auteur : Tom Clearlake
Editeur : Editions Moonlight
Genre : Thriller
Date de publication : 19 janvier 2022
Nombre de pages : 412
Prix : 16.99€ (Papier) - 4.99€ (eBook)






Margot Bellanger, psychocriminologue, se voit confier le dossier du meurtre sordide d’une femme, en région parisienne. Quelques jours plus tard, une autre victime est retrouvée morte dans la forêt de Sénart. Comme la première, son corps a été l’objet d’une mise en scène macabre.
Pour Margot et son équipe, le lien entre ces deux dossiers est évident. Il s’agit bien d’un même tueur. Et ce dernier semblerait s’attacher à faire de chacun de ses assassinats une œuvre d’art.
Les choses se compliquent quand le tueur entre en contact avec un journaliste pour l’envoyer sur le lieu de sa troisième composition.



Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions Moonlight pour ce service-presse.
J'ai sélectionné ce roman lors de la masse critique Babelio, car je connaissais déjà la plume de l'auteur et que j'étais très curieuse de découvrir celui-ci.

De Tom Clearlake, j'ai lu "L'essence des ténèbres" et "Avides", deux romans que j'avais beaucoup aimé. Du coup, c'est avec enthousiasme que je me suis lancé dans la lecture de ce petit pavé.

Margot Bellanger, psychocriminologue, vient de se voir confier une enquête concernant le meurtre sordide d'une femme.
Mais quelques jours plus tard, quand le corps d'une autre femme est découvert, tout laisse à penser que c'est le même tueur qui met en scène le corps de ses victimes, des scènes macabres qu'il estime être de l'art.
Pour que le plus de monde puisse voir son art, le tueur décide lors de troisième composition de prendre contact avec un journaliste pour qu'il soit le premier à découvrir son œuvre afin qu'il rédige un article sur ce qu'il a vu...

-Un prédateur organisé, qui a le souci du détail. Tu as noté la méticulosité avec laquelle il l'a attachée à cette chaise ? Cette corde noire, parfaitement ajustée, autour du ventre, des épaules... et des jambes, aussi. Il aurait pu s'en passer. 
-Se passer de quoi ? demanda Margot dont les yeux se fermaient tout seuls. 
-De lui lier les jambes. 
-Exact. On sent une volonté de mise en scène. 
-C'est presque... esthétique, souffla Denis. 
-Esthétique, je ne sais pas, mais on peut dire qu'il a apporté un soin méticuleux à l'apparence de sa victime. Une œuvre... murmura Denis d'un air fasciné.

J'ai beaucoup aimé ma lecture.
C'est un excellent page-turner. Je n'ai pas vu les pages se tourner tant, j'étais prise dans ma lecture. L'histoire commence comme une enquête policière assez classique puis après un événement, on se retrouve dans un thriller vraiment très noir où nous suivons directement le tueur.
Alors que dans la première partie, nous avons déjà vu la noirceur du tueur avec les scènes de crimes qui sont hyper détaillés, dans la seconde partie, nous plongeons dans la psychologie du tueur.

"Signatures" est un thriller addictif et captivant que l'on ne peut pas lâcher avant la dernière ligne. Il y a beaucoup de suspense et la tension augmente de page en page. L'auteur a travaillé la psychologie de ses personnages et dans la deuxième partie du roman, il nous entraîne dans les méandres de l'esprit tortueux et machiavélique du tueur surnommé rapidement l'artiste. Cette deuxième partie est vraiment sombre et glaçante tant, l'auteur a réussi à rendre le tueur de l'histoire concret.

-Il écrit que le tableau semble avoir été peint avec le sang de la victime ! Comment peut-il affirmer ça ? s'exclama Margot. 
-Le labo est en train de vérifier ce point, dit Laurent. 
-Moi, la première question qui me vient, lança Denis, c'est : comment a-t-il pu découvrir le corps de Claire Lansac alors qu'elle était dans la véranda du pavillon ? Un pavillon abandonné de surcroît... Est-ce qu'il a pour habitude de se balader à cinq heure du matin dans les rues de Bobigny et d'explorer les jardins des vieilles baraques ? 
-Peut-être que la rumeur est vraie, dit Denis. 
-Quelle rumeur ? l'interrogea Margot. 
-J'ai entendu dire certains journalistes que ce serait le tueur en personne qui aurait informé J.-M Lasier du lieu de la scène de crime.

J'ai trouvé l'intrigue vraiment très réaliste et crédible. J'ai tremblé pour le personnage de Margot tandis que l'atmosphère devenait de plus en plus oppressante. J'ai adoré le changement de direction en plein milieu du roman qui m'a beaucoup surprise. Même si j'ai dévoré et adoré ce roman, j'ai vu quelques petites choses arriver et du coup certains rebondissements ne m'ont pas plus surprise que ça.

Avec ce roman, j'ai retrouvé avec plaisir la plume de Tom Clearlake qui est très fluide, addictive avec des descriptions assez sanglantes et gores. Donc attention âmes sensibles, car certaines scènes et descriptions peuvent être choquantes.

En bref, un thriller addictif et captivant qui nous entraîne les méandres de l'esprit tortueux et machiavélique du tueur. Attention âmes sensibles, car certaines scènes et descriptions peuvent être choquantes.



22 nov. 2022

C'est mardi 22 novembre 2022, que lisez-vous ?

 

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi (enfin, mardi pour cette semaine)

  1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?
Ce que j'ai lu :
  • Dans les yeux de Lya, tome 2 : Sur les traces du coupable de Carbone et Cunha Justine
  • Alfie de Christophe Bouix
  • Buffy, intégrale 1 de Richie Tankersley Cursick, Christopher Golden, Nancy Holder, John Vornholt et Diana G. Gallagher 
 


Mes lectures en cours :

La Constance du prédateur de Maxime Chattam (Editions Albin Michel)

Ils l'ont surnommé Charon, le passeur des morts. De son mode opératoire, on ignore tout, sauf sa signature, singulière : une tête d'oiseau. Il n'a jamais été arrêté, jamais identifié, malgré le nombre considérable de victimes qu'il a laissées derrière lui. Jusqu'à ce que ses crimes resurgissent du passé, dans les profondeurs d'une mine abandonnée...

Plongez avec Ludivine Vancker dans le Département des Sciences du Comportement, les profilers, jusque dans l'âme d'un monstre.


World War Z de Max Brooks (Editions Le livre de poche)

La guerre des Zombies a eu lieu, et elle a failli éradiquer l'ensemble de l'humanité. L'auteur, en mission pour l'ONU - ou ce qu'il en reste - et poussé par l'urgence de préserver les témoignages directs des survivants de ces années apocalyptiques, a voyagé dans le monde entier pour les rencontrer, des cités en ruine qui jadis abritaient des millions d'âmes jusqu'aux coins les plus inhospitaliers de la planète. Il a recueilli les paroles d'hommes, de femmes, parfois d'enfants, ayant dû faire face à l'horreur ultime. Jamais auparavant nous n'avions eu accès à un document de première main aussi saisissant sur la réalité de l'existence - de la survivance - humaine au cours de ces années maudites. Depuis le désormais tristement célèbre village de Nouveau-Dachang, en Chine, là où l'épidémie a débuté avec un patient zéro de douze ans, jusqu'aux forêts du Nord dans lesquelles - à quel prix ! - nombre d'entre nous ont trouvé refuge, en passant par les Etats-Unis d'Afrique du Sud où a été élaboré l'odieux plan Redecker qui finirait pourtant par sauver l'humanité, cette chronique des années de guerre reflète sans faux-semblants la réalité de l'épidémie. Prendre connaissance de ces comptes-rendus parfois à la limite du supportable demandera un certain courage au lecteur. Mais l'effort en vaut la peine, car rien ne dit que la 2ème Guerre mondiale sera la dernière.

Mes prochaines lectures :

   

Et vous ? Que lisez-vous ?